Une maison imprimée

Un article sélectionné pour les constructions du Futur.
Doit-on se faire du souci pour les ouvriers?

Un procédé révolutionnaire est à l’étude pour la construction d’habitations : l’impression 3D.

Maison imprimée en 3D par La société WinSun Decoration Design Engineering Co.

Maison imprimée en 3D par La société WinSun Decoration Design Engineering Co.

24 heures. C’est le temps qu’il a fallu à la société chinoise Shanghai WinSun Decoration Design Engineering pour imprimer en 3D dix maisons de 200m² chacune. Une prouesse technique incroyable. Et le plus spectaculaire, c’est que ces maisons coûtent moins de 3.500€ chacune.
De quoi s’agit-il ?

L’impression 3D, c’est ce procédé qui permet de créer des objets réels à partir d’un modèle numérique, grâce à une machine pilotée par microprocesseur qui dépose des fines couches de matière les unes sur les autres.

Dans le cas de ces maisons chinoises, il a fallu utiliser des machines géantes de plus de 30 mètres de long, 10 de large et 6 de haut. Quant au matériau utilisé, il s’agit d’une sorte de béton mêlé à des déchets recyclés. Ainsi on réduit le coût des matières premières et on en profite pour trouver une utilité à ces déchets.

A l’arrivée, on se retrouve avec une maison aux murs un peu étranges,… lire la suite

Logement: ce que prévoit la loi Duflot

Le projet de loi pour l’Accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) devrait être définitivement voté fin février. Focus sur deux mesures phares concernant les loyers et leurs conséquences pour les propriétaires bailleurs.

Magic Home

Après avoir été adopté en deuxième lecture par le Parlement, on attend, d’ici fin février, que le projet de loi pour l’Accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) soit définitivement voté. Le texte, qui sera examiné en Commission mixte paritaire le mardi 11 février , comporte notamment des mesures non sans conséquence pour les propriétaires bailleurs.

L’encadrement des loyers en ordre de marche

A partir de la rentrée 2014, des observatoires locaux des loyers vont être créés dans 28 villes de plus de 50 000 habitants, où il existe un déséquilibre important entre l’offre et la demande. C’est le cas de Paris, Marseille, Bordeaux ou encore Aix-en-Provence. Ces observatoires vont collecter, auprès d’agences immobilières, des données sur les biens en cours de location mais aussi sur les logements à la relocation, permettant de déterminer un loyer médian de référence par type de bien et par quartier. Ce loyer sera fixé par arrêté préfectoral et actualisé chaque année. Il figurera sur le bail avec le loyer maximal autorisé (loyer médian majoré de 20 %) et le loyer payé…. (lire la suite)

©Magic Home

©Magic Home

La loi Alur réduit les avantages de la location meublée

La location meublée (hors location de tourisme) est prisée par les propriétaires et les locataires principalement dans les grandes métropoles. Selon l’observatoire LocService, en France 20% des logements sont loués meublés.

En France 20% des logements sont loués meublés : 19% en province, 26% en région parisienne et 60% de petits logements sont proposés aménagés.

Parmi les logements loués meublés, 19% le sont en province, 26% en région parisienne et 60% des petits logements sont proposés aménagés.

Un mode de location plus souple et plus rentable

Un intérêt justifié car ce mode de location offre une grande souplesse de gestion et une meilleure rentabilité. Le contrat de bail peut en effet être rédigé librement (article 1708 du Code civil) et  la durée du bail est d’un an ramenée à neuf mois pour les étudiants, renouvelable par tacite reconduction. Les conditions pour se libérer du contrat sont aussi moins contraignantes : le préavis pour le locataire est d’un mois et de trois mois pour le propriétaire qui souhaite reprendre son studio pour le vendre, l’habiter ou pour motifs légitimes et sérieux comme le non-paiement des loyers ou la dégradation du logement.

La location meublée est aussi plus avantageuse financièrement… 

Lire la suite…

©Magic Home Services

©Magic Home Services

 

Location meublée : loyers stables à Paris en 2013

Après avoir progressé de 2,05 % en 2011 et 2012, les loyers des locations meublées à Paris se sont stabilisés en 2013, selon le spécialiste de la location meublée Lodgis, qui propose 6 000 appartements meublés et réalise en moyenne 700 contrats de location par mois. Malgré une légère augmentation au dernier trimestre 2013 de 0,64 %, les loyers parisiens ont progressé de 0,39 % l’an dernier, pour atteindre une moyenne de 36,26 €/m² hors charges par mois. A titre de comparaison selon la Fnaim, les loyers dans la Capitale s’élevaient pour les nouveaux baux à 27,92 €/m²en 2013, en hausse de 1,8 %, mais la Fédération nationale de l’immobilier ne distingue pas s’il s’agit de location libre ou de location meublée.

Lire la suite…

location-meublee-loyers Magic Home Services